Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le 12 août; on achète un livre québécois

Le 12 août, j’achète un livre québécois

Aujourd’hui, en ce 12 août terne, c’est la journée où il faut acheter un livre québécois. Cette journée est en fait une initiative lancée en août 2014 par les deux auteurs Patrick Cazeault et Amélie Dubé par le biais des réseaux sociaux. L’objectif est de promouvoir la littérature d’ici, de donner un coup de pouce à notre industrie du livre et également de permettre au vecteur culturel présent dans notre littérature de s’exprimer un peu.

C’est une initiative toute simple, mais qui fonctionne déjà très bien, avec plus de 10 000 personnes y ayant participé l’an dernier et déjà plus de 8 700 personnes inscrites sur la page Facebook de l’évènement pour l’édition 2015. Bien sûr, c’est un effort que nous devrions faire à l’année, sur lequel on peut débattre encore et encore, mais ce que ces deux auteurs ont fait, c’est de passer à l’action. Et avec succès, car le ministère de la Culture, des Communications et de la Protection et de la Promotion de la langue française, en la personne d’Hélène David, a entendu l’appel et proposé son aide pour de prochaines éditions de cette journée. C’est un processus qui peut prendre du temps, mais qui est prometteur pour l’industrie du livre québécois. Cependant, nul doute que tous les intervenants du milieu du livre au Québec auront les yeux rivés sur les statistiques de vente de livres québécois pour ce 12 août.

Donnez un coup de pouce à notre industrie du livre et vous aurez un nouveau livre entre les mains à la fin de la journée, c’est garanti.

Pour ce qui est des indécis, des « petits » lecteurs, des « pauvres » de tout acabit (j’en fais partie!), rassurez-vous, il existe un grand nombre de choix parmi nos produits d’ici; bandes dessinées (Red Ketchup, La Célibataire, L’Osti de chat, Le Guide du mauvais père, L’Agent Jean), romans (Michel David, Éric Dupont, Stéphane Dompierre, François Barcelo, Amélie Dubois, Patrick Sénécal), poésie (Émile Nelligan, Gaston Miron), théâtre (Wajdi Mouawad, Michel Tremblay), essais (Serge Bouchard, Éric Duhaime, Normand Baillargeon, Gaétan Brouillard), littérature jeunesse (Bine, Le Royaume de Lénacie, Amos Daragon, Noémie). Vous êtes encore indécis? Ça se comprend, étant donné la grande diversité de ce que nos auteurs produisent, mais n’oubliez pas que les libraires sont là pour vous orienter et y prendront grand plaisir.

Pour ma part, je suis déjà passé faire un tour en librairie et je me suis laissé tenter par À la recherche de New Babylone (par Dominique Scali, aux éditions La Peuplade) et Document 1 (par François Blais, aux éditions L’instant même).

Tag(s) : #Dossier

Partager cet article

Repost 0