Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je te le conseillerais bien en magasin, mais...

En ce merveilleux 5 août 2015, ça me fait plaisir de lancer un petit dossier collaboratif sur le thème « Je te le conseillerais bien en magasin, mais…! ». En effet, il n’est pas rare qu’un libraire n’ait pas envie de conseiller un livre en magasin, mais qu’il doive se plier aux exigences de la clientèle ou autres, et inversement, il y a certains livres qu’un libraire pourrait avoir envie de conseiller en magasin, mais qu’il doive s’abstenir pour diverses raisons, que nous explorerons au cours de ces quatre articles.

Comme je disais, il s’agit d’un dossier collaboratif. Tous les 5 du mois à partir d’aujourd’hui, et ce, jusqu’en novembre, sortira un article écrit par un de mes précieux collègues libraire, expliquant le pourquoi du comment il ne te conseillerait pas tel ou tel livre dans le cadre de ses fonctions de libraire. Alors, je ne vous fais pas davantage attendre et vous laisse lire le premier article; une collaboration de Miss Octarine.

Je te le conseillerais bien en magasin, mais …

… la moitié de la série est introuvable en français : La Grande École du Mal et de la Ruse, de Mark Walden.

Je me sentirais coupable d’attirer ton attention sur cette série jeunesse que je décrirais comme un mélange improbable entre Harry Potter et James Bond. Tu l’achèterais peut-être, et je saurais qu’un jour ou l’autre, tu découvrirais que les quatre derniers tomes n’ont jamais été traduits en français. Je préférerais t’éviter cette déception.

… physiquement, ce livre est plutôt rébarbatif : La Fiancée américaine, d’Éric Dupont.

Tu commettrais l’erreur de lire la 4e de couverture, réductrice et peu alléchante. Et malheur à moi si tu t’avisais de le feuilleter : comment réagirais-tu en voyant ces caractères microscopiques étalés sur ses 560 pages ? Même si je te parlais de cette famille de Rivière-du-Loup, mise en scène de façon magistrale et complexe, j’aurais sûrement déjà perdu ton intérêt.

… tu me répondrais que tu as déjà vu le film : Les Fabuleuses Aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, de Vikas Swarup.

Si tu savais à quel point ce roman est différent de Slumdog Millionaire, son adaptation en long-métrage. Le jour et la nuit, vraiment ! Tu connaîtrais la fin à l’avance, je te l’accorde. Je reste, toutefois, convaincue que ses péripéties inédites pourraient te réserver quelques surprises.

… il est épuisé : La nuit du sérail, de Michel de Grèce.

Amateur de romans historiques ? Je te suggérerais, sans la moindre hésitation, cette biographie romancée de Nakchidil, quatrième épouse du sultan Abdul-Hamid 1er de Constantinople. Exotisme, rebondissements politiques, intrigues de cour : tu serais servi. Encore faudrait-il que ce livre soit encore édité …

… je ne l’ai pas sur mes tablettes : Viral Airwaves, de Claudie Arseneault.

Ce conte solarpunk aurait certainement de quoi te plaire, avec ses personnages attachants et ses technologies rétrofuturistes, mais je n’aurais pas le bonheur de te le mettre entre les mains. Il faudrait plutôt te rediriger vers une librairie anglophone, le géant Amazon, ou encore le format numérique.

Tag(s) : #Dossier

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :