Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques titres de la rentrée littéraire 2015

Des grosses pointures aux petits nouveaux, voici quelques titres parmi les plus de 589 à sortir cet automne qui me semble incontournables ou intéressants.

À ne pas rater, aux éditions de L’Olivier, le roman L’infinie comédie de David Foster Wallace enfin traduit en français.

Les éditions Livre de poche frappent fort avec Comment s’en mettre plein les poches en Asie mutant de Mohsin Hamid, Baby Jane de Sofi Oksanen, J’abandonne de Philippe Claudel, Meurtre en majuscules de Sophie Hannah, la trilogie des Muchachas de Katherine Pancol, On ne voyait que le bonheur de Grégoire Delacourt, Les soupirs du vent de Marie-Bernadette Dupuy, Les tweets sont des chats de Bernard Pivot, Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder, La femme aux fleurs de papiers de Donato Carrisi, Constallation de Adrien Bosc, pour ne citer que ceux-là parmi des dizaines d’autres.

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage de Haruki Murakami, aux éditions 10/18.

Présente à chaque rentrée littéraire, Amélie Nothomb avec Le crime du comte Neville, aux éditions Albin Michel.

Ce qui ne me tue pas, aux éditions Actes Sud, par David Lagercrantz. Le quatrième tome de la saga Millénium qui est sorti mondialement cette semaine.

Les insulaires de Christopher Priest chez Folio SF.

Les éditions L’Atalante lancent, entre autres, Semences de Jean-Marc Ligny et Structura Maxima de Olivier Paquet.

Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent, chez Folio.

Aux éditions la Peuplade, Soleil, de David Bouchet.

Les Anecdotiers, de Carl Bessette, aux éditions La Mèche

Journal d’un étudiant en histoire de l’art de Maxime-Olivier Moutier, aux éditions Marchand de feuilles, qui fait déjà beaucoup jaser. Les éditions Marchand de feuilles lanceront également en format poche La fiancée américaine d’Éric Dupont.

Aux éditions XYZ, Le saint-patron des backpackers de D. Strévez La Salle (qui sort le premier septembre) et Droit à l’indépendance de Stéphane Beaulac et de Frédéric Bérard (qui sort aujourd’hui)

Les éditions Alto frappent fort avec quatre titres, Boo de Neil Smith, Le parfum de la tubéreuse d’Élise Turcotte, Au péril de la mer de Dominique Fortier et Madame Victoria de Catherine Leroux.

L’année la plus longue, de Daniel Grenier, que j’ai très hâte de lire, sortait hier, aux éditions Le Quartanier.

Et pour terminer, parce qu’il est hors de question que je fasse le tour de tous les 589 romans à sortir cet automne, sans compter les essais, Gallimard publiera plusieurs titres intéressants dans sa collection Blanche, dont notamment Gratis de Félicité Herzog, 2084 de Boualem Sansal, 7 de Tristan Garcia, La terre qui penche de Carole Martinez.

Post-Scriptum : Il y a également la rentrée littéraire jeunesse, donc voici quelques titres : Sauvée, dans la série La maison de la nuit (Pocket), Juliette à Amsterdam (Hurtubise), Les lapins magiques (Pocket), Kiki cosmonaute (Seuil) et bien bien plus encore.

Tag(s) : #suggestion

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :