Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fenêtres sur la nuit

(par Dan Vyleta, une gracieuseté des éditions Alto)

Dernièrement, j’ai lu Fenêtres sur la nuit; un roman qui se passe principalement dans un immeuble appartement à Vienne, pendant la montée du nazisme et le début de la deuxième guerre mondiale. L’intrigue lie, entrecroise, délie et recroise les habitants de cet immeuble d’appartement et leurs vies. Tout commence avec Zuzka, qui se croit malade et passe ses nuits à observer ses voisins par la fenêtre de sa chambre. Non, en fait, tout commence avec le meurtre au couteau de Walter le chien. Ou plutôt, tout commence avec le docteur Beer, un médecin habitant dans l’immeuble, qui est mandaté pour découvrir ce qui est arrivé à Walter le chien par l’oncle de Zuzka, Zellenwart de l’immeuble. À Walter, mais également à toutes les autres victimes de meurtres au couteau ayant eu lieu ces derniers temps. Soutenu, ou plutôt fortement encouragé, par un détective des moins agréables. Sans compter que le docteur Beer se retrouve impliquer dans plusieurs histoires des autres habitants de l’immeuble, comme la jeune bossue Anneliese ou Eva, la sœur du mime Otto, le trompettiste japonais affamé ou le discret concierge.

Un enchaînement d’observateurs et d’observés, dont la plupart des observations se passent dans le cadre des fenêtres de l’immeuble. Qu’ont-ils vu et que s’est-il réellement passé? Un récit d’apparences et de trompe-l’œil.

Le mieux, c’est qu’il y a une « suite » à ce roman (La servant aux corneilles).

Tag(s) : #roman

Partager cet article

Repost 0