Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais que faire avec mes vieux livres dont je ne veux plus dans ma bibliothèque?

Certains se diront, mais est-ce seulement possible?! D’autres comprendront que certains impératifs, comme le manque d’espace, l’envie de changement, la mauvaise entente entre un livre et son lecteur, la passion du troc ou encore l’envie de partager avec les autres, incitent un lecteur bibliophile à se départir de certains de ses précieux, mais surtout moins précieux, livres.

À ceux-là, et aux autres qui sont curieux de ce qui peut advenir d’un livre lorsqu’il quitte le confort de son étagère, je vous dirai qu’il existe de nombreuses possibilités.

Le plus important, et le plus personnel, sera d’abord d’effectuer un tri. Lorsque ce tri sera fait, plusieurs avenues s’offrent à vous.

Vous pouvez mettre les livres à la récupération (ce qui est du vrai gaspillage).

Vous pouvez vendre ces livres usagés, soit par le biais d’un site de vente (comme Kijiji, eBay ou Amazon), d’une brocante ou dans une librairie de livres usagés.

Si vous optez pour la librairie de livres usagés, vous pouvez également choisir de faire du troc, ce qui vous permettra de repartir avec quelques livres en mains. À quoi bon se débarrasser de ses livres si c’est pour en ramener d’autres? Eh bien, d’abord, il faut savoir qu’on ramène généralement moins de livres d’une librairie de livres usagés qu’on y en amène. Aussi, cela permet un bon roulement du stock de votre bibliothèque ou de faire des découvertes intéressantes. (Vous l’aurez deviné, c’est mon approche privilégiée.) Sachez également que vous pouvez également les troquer sur des sites de trocs contre des choses qui ne sont pas nécessairement des livres.

Vous pouvez donner vos livres comme cadeau à des gens de votre connaissance. S’ils sont en bon état, cela passera peut-être inaperçu. Si ce n’est pas le cas, cela émouvra peut-être la personne, ou vous perdrez peut-être un ami. C’est à vous de voir.

Vous pouvez décider de donner vos livres à des organismes de bienfaisance. Il existe une grande variété de choix : analphabétisme, pauvreté (ici ou ailleurs dans le monde), partage des connaissances à l’international. Google sera un allié considérable dans ce combat, qui est une juste cause.

Pour les plus artistiques, vous pouvez choisir de garder vos livres et de les transformer en œuvres d’art ou en exutoire de vos passions artisanales. Il existe une panoplie de choses que l’on peut faire avec des livres, dont des centres de tables, des tablettes, des boites, des appuis-livres, de la décoration (cadres), un pot à fleurs et plus encore. Voici l’adresse d’un site pouvant vous donner quelques idées, mais il en existe bien plus : http://www.casatv.ca/publications/les-idees-de-ma-maison/10-idees-deco-avec-de-vieux-livres.

Vous pouvez également les abandonner quelque part. Il existe certains endroits en ville qui sont prédéfinis à cet effet. Vous pouvez donc aller boire un verre dans une super microbrasserie et laisser un livre sur une étagère. Si vous le désirez, la plupart du temps, vous pouvez également en prendre un. Gardez l’œil ouvert, car souvent ces endroits sont inusités ou peu voyants (bar, cafés, coin de rue). Ou pouvez simplement écrire un petit mot à l’intérieur du livre et le laissez dans un endroit passant (comme un siège d’autobus).

L’excuse de la bibliothèque trop pleine ne fonctionne plus pour vous empêcher d’acheter des livres.

Tag(s) : #Dossier

Partager cet article

Repost 0