Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marina

(par Carlos Ruiz Zafon)

C’est Barcelone à un moment charnière de son histoire; un moment chevauchant le passé sombre des ruelles sans électricité et notre époque si éclairée. Dans cette Barcelone, l’on rencontre Oscar Drai, délaissé en internat, qui arpente les rues de la ville lors de longues journées et soirées de promenades.

C’est dans ces rues qu’il rencontrera Marina, s’étant d’abord laissé guider par Kafka le chat et une montre accidentellement volée. Oscar et Marina deviennent vite inséparables et se retrouvent mêlés à l’écho du passé d’une sordide histoire ayant jadis fait les manchettes de la ville.

Carlos arrive, encore une fois, à exprimer avec sa plume le doux côté gothique, inquiétant et empli de secrets hantant chaque détour de Barcelone. De par sa maîtrise des personnages et des drames qui les forment et les entremêlent les uns aux autres, il arrive encore une fois à ensorceler le lecteur.

À travers Oscar et Marina, nous vivons la transition entre l’enfance et l’âge adulte de multiples manières; la maladie, l’amour, l’amitié, les drames et la folie, orchestrés par ce maître qu’est Zafon, deviennent une histoire à la fois arrache cœur et complètement effrayante.

C’est donc leur histoire qui se crée au fur et à mesure que l’on découvre celle de Mihaïl Kolvenik et d’Eva Irinova. Une histoire invraisemblable dont la fondation de secrets s’écroule et permet d’entrevoir la folie, l’amour vrai, la maladie et ses nombreuses conséquences, mais aussi des marionnettes d’un genre particulièrement violent, un vieux théâtre hanté, un cimetière caché et tellement plus.

Tous ces détours pour vous donner envie de savourer ce délicieux, délicieux (et effrayant!) roman et aussi découvrir un auteur bourré de talent et une ville incroyable.

Tag(s) : #Roman

Partager cet article

Repost 0